Réalisation de 2 projets : les votes-mégot et l’aménagement ludique de la cour d’école Albert Bayet

FB_IMG_1567169396683.png

La parole a été donnée en priorité aux porteuses de projets pour ces 2 réalisations utiles et ludiques.

Les vote-mégots

Pauline a été guidée par sa conscience écologique pour proposer ce projet : « Voir les gens jeter leurs mégots par terre à longueur de journée, ça m’a un peu fatiguée ». En effet elle a rappelé que les mégots étaient constitués de matière extrêmement polluantes, notamment de plastique : pour illustrer, un seul mégot pollue 500 litres d’eau, et peut mettre jusqu’à 5 ans pour se dégrader. Pour faire élire ce projet, Pauline s’est mobilisée sur les réseaux sociaux et dans son entourage en utilisant les flyers mis à disposition par la Ville.

L’idée : inciter les fumeurs à jeter leurs mégots dans les cendriers en y ajoutant des questions drôles ou culturelles. Les fumeurs votent en jetant leur mégot dans l’un des 2 cendriers.

Le projet a été construit de bout en bout avec la porteuse de projet qui a participé au choix des lieux et également à l’élaboration des questions avec les services de la Ville et de la Métropole.

Une centaine de questions ont ainsi été co-écrites avec la porteuse de projet pour une année. En effet les questions seront différentes pour chacun des votes-mégot et seront modifiées toutes les 2 semaines. Les réponses (quand il y en a) seront disponibles sur le site du Budget participatif, dans l’onglet « actualités ».

En chiffre : 4 vote-mégots seront installés (place de la Victoire, place Gaillard et 2 place de Jaude aux entrées du centre commercial) , une centaine de questions, 2208 euros.

L’aménagement ludique de la cour d’école maternelle Albert-Bayet

Aline a expliqué que c’est en voyant une affiche du Budget participatif à la sortie d’une réunion que l’idée lui est venue. Le comité des parents d’élèves venait justement d’échanger sur la question et sur les problèmes de budget.

Inspirée des cours d’école pédagogique du Canada, Aline a saisi l’opportunité du Budget participatif pour proposer un projet innovant pour une cour d’école. Elle savait par ailleurs que le projet ne profiterait pas à ses propres enfants car ceux-ci allaient rentrer en primaire.

Suite au vote, plusieurs réunions ont eu lieu rassemblant la porteuse de projet, les services de la Ville, les parents d’élèves volontaires et la directrice de l’école. De nombreux aménagements étaient demandés pour la cour, prenant en compte les demandes des enfants également. La co-construction de ce projet a été un véritable exercice pédagogique : en effet le budget étant limité, le groupe a dû faire des choix. La cabane a ainsi été priorisée car c’était la demande la plus forte de la part des enfants, mais les jeux d’équilibre ont dû être écartés, par exemple.

Les aménagements retenus en comité de suivi et réalisés :

– installation d’une cabane,

la création d’un jardin potager,

– de nouveaux jeux au sol : un escargot, une marelle, un mini labyrinthe et un petit circuit à vélo,

 - des jeux colorés,

– des jeux verticaux,

- création de tours d’arbres servant aussi de bancs ,

– des brises-vues,

– la rénovation du sol de façon à mieux isoler la chaleur,

Pour un total de 90 000 euros.

D’autres projets se verront réalisés en septembre : les boîtes à livres, le jardin partagé de Croix de Neyrat, les nichoirs à mésanges et hôtels à insectes,l’aménagement du rucher des Vergnes.