La Convention Citoyenne en quelques chiffres :

Un panel de 70 habitants tirés au sort : constitué de 50% d’hommes et 50% de femmes, 30% de jeunes de moins de 30 ans, 10% de résidents étrangers, une répartition représentative des quartiers.

Pour travailler sur 3 grandes thématiques durant 5 mois, à raison d’environ 1 atelier de travail par mois et par groupe thématique.

 

Retrouver les éléments en détails sur le dossier de presse

RETOUR SUR LES SEANCES DE TRAVAIL PASSEES :

 

 

La convention Citoyenne pour Clermont, c’est quoi au juste ?

Il s'agit d'un groupe de Clermontois tirés au sort, de façon à être représentatif de la population, qui va recevoir des experts et échanger entre eux dans le but d'élaborer des mesures concrètes pour l'avenir de la Ville.

Construire collectivement la transition écologique, sociale et démocratique de Clermont-Ferrand en impliquant les clermontois et clermontoises aux processus d’élaboration des politiques : tel est l’objectif de la Convention Citoyenne.

Concrètement, ce panel d’habitants sera chargé de formuler des orientations et de proposer des mesures concrètes, permettant de conduire la transition du territoire en veillant à ce que tous puissent prendre part de manière égale aux travaux de la convention.

L’objectif de ce processus est de faire émerger des recommandations et préconisations en vue de traduire en actes quotidiens les transitions écologiques, sociales et démocratiques afin d’améliorer la vie des clermontoises et clermontois dans le contexte actuel mais surtout de préparer l’avenir.

A travers ce nouveau dispositif participatif que constitue la Convention Citoyenne, la Ville de Clermont-Ferrand souhaite donner un élan supplémentaire à la démocratie participative et remettre le citoyen au centre de l’évolution du territoire.

 

 

 

 

Les transitions écologiques, démocratiques et sociales, de quoi parle-t-on exactement ?

  • La transition écologique vise à relever le défi environnemental et climatique à l’échelle de la ville, en intégrant ses aspects économiques et sociaux.
  • La transition sociale renforce et renouvelle les solidarités existantes, pour assurer à chacun sa place dans notre société́, pour construire les conditions d’une meilleure justice sociale.
  • La transition démocratique consiste à mobiliser l’ensemble des habitants au plus près des enjeux territoriaux. Ces nouvelles pratiques démocratiques entendent renforcer la confiance des citoyens dans l’action publique. Il s’agit aussi pour les conventionnés d’établir des préconisations pour améliorer le fonctionnement et l’efficience des instances participatives déjà existantes.

 

Et les autres Clermontois.e.s dans tout ça ?

L’ensemble des Clermontois.e.s qui n’ont pas été tirés au sort ou qui n'ont pas pu être retenus dans le panel seront tout de même appelés à contribuer aux réflexions de la Convention lors de deux temps forts :

  • En février, lors de la 1ère consultation citoyenne, il sera possible d’apporter des contributions complémentaires aux travaux réalisés par les membres de la convention.
  • En mai, il s’agira de prioriser les mesures proposées grâce à une votation citoyenne.

Enfin, vous pouvez également vous engager dans le « groupe miroir » de la Convention Citoyenne. Composé d'habitants et d’habitantes impliqués dans le montage et le suivi de la démarche, aux côtés de la collectivité. Ce groupe se réunit à intervalles réguliers pour suivre l'intégralité du processus, émettre un avis consultatif sur les étapes de travail et participer à la réflexion autour de l'évaluation.   

 

 

 

 Les différents organes de la Convention Citoyenne pour Clermont ​

Les conventionnés ne sont pas seuls dans cette aventure, ils seront entourés par différents comités avec pour mission de les soutenir, de garantir leur indépendance mais aussi de les conseiller et de leur transmettre des expertises afin de nourrir leurs réflexions :